Je ne veux pas de visites

Publié le par Emma

J'adore cette chanson de Lynda Lemay...et encore plus depuis hier au soir. Alors que j'avais enfilé tôt mon pyjama-cocon, ont sonné à la porte de charmants pompiers, qui venaient vendre leur calendrier. Essayez donc d'avoir l'air sérieux en pyjama nounours et chaussettes le Piaf , en cherchant partout votre chéquier pour vite vite faire le chèque vite vite prendre le calendrier vite vite dire merci beaucoup à l'année prochaine j'espère ne pas vous revoir avant et bonne soirée...Rouge comme leur beau camion, que je devais être !

J'veux pas d'visite
Parce que j'ai pas passé l'balai
Parce que j'ai pas d'liqueur au frais
J'veux pas d'visite
J'veux pas leur dire comment je vais
Pis j'ai les cheveux tout défaits
J'veux pas d'visite
Parce qu'la maison est à l'envers
Parce que j'suis pas bonne cuisinière
J'veux pas d'visite
Parce qu'les cousins et les beaux-frères
Ça me tombe un peu sur les nerfs
Parce qu'la visite, ça parle fort
Et parce que c'est jamais d'accord
Parce que j'ai pas une grosse façon
parce que j'ai pas de plat d'bonbons
Parce que j'ai pas d'conversation
J'veux pas d'visite!
J'veux pas d'visite
Parce quand ça sonne à la porte
J'ai comme une envie d'être morte
Toute la visite
C'est hypocrite en arrivant
Et puis ça repart en mémérant
J'veux pas d'visite
Je veux qu'on me traite de sauvage
Et que ça s'dise dans l'voisinage
J'veux qu'on m'évite
Que les enfants demandent à leur mère
"Est-ce-que c'est vrai qu'c'est une sorcière?"
Parce qu'la visite, c'comme les fourmis
Ça rentre et puis ça s'multiplie
Ça revient tout le temps comme un cauchemar
Ça pense qu'on est content d'les voir
Ça coupe les films en plein milieu
Ça prend l'divan le plus moelleux
Ça nous condamne à la chaise droite
Ça prend racine, ça mange comme quatre
J'veux pas d'visite
J'ferme les lumières et les rideaux
J'fais ma prière, j'cache mon auto
J'veux pas d'visite
Parc'que j'déteste les surprises
Quand j'me promène en queue d'chemise
Parce qu'la visite, c'est pas futé
Ça fait du bruit, puis ça grignote
C'est des p'tites bêtes bien élevées
Faut leur faire bouffer des peanuts
Mais le problème, c'est qu'ça s'attache
Ça coûte une fortune de pistaches
Et quand ça fini par partir
Ça nous promet qu'ça va rev'nir...
...et ça revient !


Publié dans Pêle Mêle

Commenter cet article

Domie B. 18/11/2005 22:57

aahh moi j'ai eu droit au facteur cet apres midi ;-) bon il etait 16 h00 alors j'etais pas en pyjama.. t moi je dors en grnad t-shirt à manches lon,gues .. sinon j'ai froid........ aux bras ;-))

Anny 18/11/2005 21:18

Ben tu sais il m'es arivé la même chose l'an dernier, c'est vrai que c'est gênant mais aprés coup je me suis dit qu'en effet ils doivent en voir d'autres et pas en joli pyjama !

Sandra du Mans 18/11/2005 14:06

pfutttt me parlez pas des pompier j'ai été évacuée par eux (sont venus directement dans la caserne me chercher) et bin vue que j'étais dans les vaps j'ai rien vu, je ne me suis réveillée qu'une fois arrivée à l'hosto, et quand je suis rentrée une semaine plus tard toutes les filles me disaient, "waou t'as d'la chance tu les as vu comme ils z'étaient beaux les gars" (avec les z'eux tous brillants les filles) BIN NON JE NE LES AI PAS VU, OUINNNNNNNNNNNNNN et meme DH en a remis une couche pendant un certain temps........donc maintenant je fais bien gaffe quand ils viennent pour les étrennes........(meme pas vrai!!!!) pis comme je dors toute nue ils risquent de faire une syncope s'ils débarquent le soir tard pour les étrennes.....
J'adore Linda, et connaissez vous "chéri tu ronfles" le mien ne ronfle pas encore mais je rigole bien en l'entendant.

damouredo 18/11/2005 09:14

Oh la, oui tu as raison la valse va commencer...le facteur, les éboueurs, les pompiers...

Je prépare des petites enveloppes à l'avance sinon je n'ai que le gros billet de 50 euros ou les 3 pièces jaunes...
Et j'ai droit à un second passage...Lol !
Je veux une photo de toi en pyjama ours !

Isabelle-zab71-pégase 18/11/2005 08:50

Ma fille a fait ce texte en monologue (forcément) lors de représentations théâtrales. Je ne peux donc m'empêcher de la voir en relisant ce texte. Elle nous avait bluffé sur ce coup-là. Elle si timide (d'un côté c'est pas pour rien qu'on l'a mise au théâtre) déambuler dans les allées en apostrophant les uns et les autres. D'un côté pour trouver le ton elle n'a pas eu trop de mal, elle a un côté assez désagréable quand on la dérange !!
Emma je vois vraiment le tableau. Donc à retenir :
- Ne pas ce mettre en pyjamas le soir avant que les différents corps de métier susceptible de nous proposer leur calendrier ne soient tous passé ...sauf bien sûr si....
- Prévoir monnaie voir billet à côté de la porte d'entrée