A donner: Fred et Mathilde de Corinne Roche

Publié le par Emma

J'aime bien cette idée de livre qui passe de mains en mains, et comme je ne suis pas spécialement attachée à mes livres, sauf quelques rares exemplaires, je propose de l'offrir à la première qui m'en fera la demande et m'enverra son adresse postale.

 ( ce ne sera pas cette édition, je n'ai pas trouvé d'image de la mienne)

Mot de l'éditeur

Mathilde a quitté son F3 de banlieue pour Malesaygues, un coin de paradis dans l'arrière-pays. " La qualité de vie au soleil ", selon l'agence immobilière.
Les habitants sont accueillants. Sa voisine, Catherine, veuve fantasque, rêve d'une croisière au Groenland. Au bout de la résidence, Laurence Besson, du service d'urbanisme municipal, se montre très serviable. Pavillon 16, les Térignac, Charles et Bérengère, semblent un peu plus coincés. Et, lotissement de La Ferme, il y a Fred, au charme particulier, qui travaille comme homme de ménage à la maison de retraite.
Fred, Mathilde, Catherine, Laurence et les autres... Ils forment une communauté chaleureuse qui aspire au bonheur. En apparence. Car il est dur à supporter, le bonheur de l'autre. Alors, parce qu'on est incapable de construire, inconsciemment, on détruit : d'abord les réputations, puis l'amour, enfin les êtres eux-mêmes

Entre ciel bleu et bons sentiments, pinède et barbecue, Corinne Roche conte une histoire dangereusement familière, Malesaygues, c'est nous.

 Corinne Roche réussit à nous dépeindre de façon réaliste la vie dans un petit village, avec les préjugés de chacun, des autochtones, mais aussi de la parisienne qui débarque de sa grande ville. Tout au long du roman, on sent qu'un drame couve, c'est assez insidieux. J'ai trouvé la fin pas trés réussie, un peu rapide et bizarre, par rapport à l'histoire, mais néammoins ce roman se lit trés facilement.

Publié dans Pêle Mêle

Commenter cet article

Caroline 08/02/2007 21:44

Moi aussi j'aime bien l'idée du livre qui passe de main en main. Il m'arrive souvent d'en abandonner un à l'endroit où je l'ai terminé : dans le métro, dans le train ou sur un siège de salle d'attente. J'espère seulement que la personne qui le lira fera de même et le remettra en circulation.

kristine 08/02/2007 18:05

tu sais quoi sandra? et si c'était toi qui venait me l'apporter? on prendrait le café à 3 !!!! un café avec une tartine de rillettes... miam!!

sandra du mans 06/02/2007 19:29

Kristine, lorsque j'aurais fini le livre, je le renvoie à M-A, et elle viendra en personne soit meme te l'apporter et boire un tit café avec toi !!!
Bises rillettes riantes du Mans

marie37 06/02/2007 18:20

Salut MA, alors çà va mieux à ce que je vois, bon moi aussi j'arrive après la fumée des cierges, tant pis, une autre fois peut être.
Marie.

kristine 06/02/2007 17:15

zut!! coiffée sur le fil par les rillettes!!! moi qui était contente d'avoir trouvé un moyen de te faire venir prendre un café!!!!! une autre fois...
kristine