Ne dites pas à mon fils....

Publié le par Emma

Ne dites pas à mon fils ce que je fais sur Internet, il croit que je surfe sagement sur les blogs des brodeuses.

 Alors qu'en fait, je suis devenue une "No Life". Une cyber-addict. Une hardcore-gamer.

Je veux devenir la Lara Croft du Scrabble, mais à la place de l'AK 47, je dégomme mon adversaire à coups de Mot compte triple et Lettre compte double.

 Alors que Fils Aimé est le champion du M16, fait sauter la baraque sur Counter Strike, j'exerce mes talents de joueuse avec les mots sur le réseau on line du Scrabble, dégaine à tout va des Xilo, Xylène et autre Zythum pour essayer de gagner, et faire monter mon ranging.

Ma vie familiale va se réduire à néant, je vais nourrir mes enfants de chips et de pizzas surgelées qu'ils devront réchauffer eux-même,  les yeux rougis par le manque de sommeil et la bave aux lèvres à l'idée de faire LE Scrabble et de mettre 70 points dans la vue de l'ennemi, je vais m'user l'index sur mon clavier durant des heures.

Et lorsque Chéri voudra m'emmener de force, je me trainerai à ses pieds en le suppliant, encore un mot monsieur le bourreau.

Le fait est que ces jeux en réseau sont hautement nocifs, tant on y prend goût, et que l'addiction se fait rapidement. D'ailleurs je soupçonne Fils Aimé, à l' instar de ces dealers qui pour mieux appâter leurs futures victimes, leur fournissent gratos leurs premières doses, d'avoir voulu me rendre dépendante. C'est lui qui m'a indiqué le serveur, m'a aidée lors de la procédure d'installation et m'a expliqué le fonctionnement des jeux en réseau. Ainsi, je comprends mieux sa frustration lorsque je l'enlève quasi de force de devant son clavier, au bout des 4 heures d'affilée qui lui sont octroyées à la maison.

Lectrice chérie, accro toi aussi à la version classique du Scrabble et au gling gling délicieux des lettres qu'on mélange dans le petit sac en tissu, viens découvrir des horizons inconnus et jouer contre des dizaines d'autres mordus. Et ô bonheur suprême, remporter la partie. Bon, aussi, se prendre quelques dérouillées :-).

Tout est sur ce site: http://www.isc.ro/fr/  On s'inscrit, on télécharge un logiciel et on entre dans le monde des joueurs en réseaux :-)

Publié dans Pêle Mêle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mapi 12/12/2006 13:03

aie aie, j'ai été contaminée,

Frédérique 11/12/2006 18:56

J'arrive a rester au PC scotchée rien qu'avec le spider solitaire alors un jeu en ligne ce serait vraiment du suicide familial ! Tu as d'autres bonnes idées pour nous détourner du droit chemin ! ? mdr 

caramelstfe 11/12/2006 08:32

j'ai connu l'addiction à la toile ... et j'ai été guérie de force par une panne de pc alors meme si je suis tentée non non non !!!!

DominiquE 10/12/2006 22:55

Comme je dois plutôt prendre rendez-vous pour avoir accès à l'ordi et quand j'y suis il est bien tard ('est alors qu'on me fait remarquer qu'il est temps d'aller dormir), il me faut bien me rendre à l'évidence, je ne sais pas m'organiser... 

Bécassine 10/12/2006 20:40

Tout comme Neferou, j'évite les Sims! J'y ai passé des heures! Les enfants partaient pour l'école, à leur retour vers 16h30, je n'avais pas décroché de la journée! Maintenant que je suis sevrée, je me surveille de près!