Le salon de Moncoutant

Publié le par Emma

Ce 11 novembre date triste s'il en est, s'est révélé être une bien belle journée pour moi.

De bonne heure, et sous un temps de circonstance, j'ai parcouru les 200 kms qui me séparent de Moncoutant où se tient le salon des travaux d'aiguilles. Moncoutant vous connaissez pas, moi non plus ! Si lectrice chérie, t'es pressée et que mes digressions t'enquiquinent, passe tout de suite au paragraphe suivant.L'ami Mappy m'avait conseillé un itinéraire, complété par des indications de mon cher et tendre qui tenait à me revoir, et malgré cela je me suis un peu égarée, dans le bocage et sur des petites routes où c'est tout juste si l'herbe ne pousse pas au milieu, pour te dire l'intensité du trafic. Et où pour seul interlocuteur à qui demander ta route, tu n'as que des vaches, côté discussion c'est un peu limité. J'ai fini par trouver un gentil monsieur, qui a renchéri avec moi sur la nullité de l'itinéraire proposé par Mappy et m'a indiqué la bonne route. De fil en aiguille, il m'a parlé de son épouse tourangelle, si c'est pas un hasard, et quand même arrivés au récit de l'opération de la vésicule biliaire de celle-ci, je lui ai dit: Bon papy c'est pas tout ça, c'est pas que je m'ennuie mais j'ai un salon qui m'attend, à la revoyure, et j'ai poursuivi mon chemin. Comment ça, je suis bavarde ?Le bon Dieu nous a donné une langue, c'est bien pour qu'on parle non? Quoi ? Il parait que certaines s'en servent pour autre chose ?! Possible, mais ça ne nous regarde pas.

Arrivée au salon, j'ai vite retrouvée mes complices habituelles, Marie et Michèle, puis au fil de notre progression, nous avons fait la rencontre de personnes que nous croisons régulièrement sur les forums ou nos blogs. Quelqu'un qui me dit  Emma je lis régulièrement ton blog, ça me met dans un état que la décence m'empêche d'évoquer ici, et je me la pète un max :-) J'ai rencontré Caki, Jomichou, Super Nounou ( divin, le gâteau au chocolat ), Lavachet, les filles de notre club, le gang des filles de chez Laura : je ne les cite pas toutes de peur d'en oublier et de me faire mal voir, d'autant qu'elles nous ont gentiment invité à partager leur déjeuner, et sûrement d'autres que j'oublie.

Je te sens énervée, lectrice chérie, tu veux savoir si t'as loupé un truc et si ce salon valait le coup d'y aller. Sors les Kleenex, ronge toi les ongles, trépigne de colère. Oui, tu as loupé quelque chose. C'est à mon avis le meilleur salon de ceux que j'ai faits jusqu'à présent, y compris la grosse artillerie comme Marie-Claire Idées ou Créations et Savoir-Faire ( à l'exception de l'Aiguille en fête, j'ai gagné leur concours de blog et un week-end de rêve, je suis pas chienne tout de même je ne vais pas médire sur leur dos :-) ) Un conseil, t'embête pas à courir les grands salons, lorsque prés de chez toi, il y a des salons de cette qualité beaucoup plus agréables et chaleureux, quitte à faire des kms.

Les exposants, trés nombreux, étaient de qualité. Et divine surprise, Craft Corner et ses 2 créatrices Marie et Danielle, était présent. Leur stand était, à mon avis, le plus beau. Absolument parfait, lectrice chérie tu connais mon sens critique et ma mauvaise foi habituelle, mais non, c'était magique et somptueux, rien à redire. Pour te dire, nous avons dû y revenir au moins 4 ou 5 fois, découvrant de nouvelles choses à chaque fois, ne sachant plus où donner des yeux. Parce que je sais que les maris de mes amies zieutent en douce chez moi, au cas où je ferai des révélations sur les agissements de leurs épouses en goguette, je ne serai pas méchante au point de révèler l'état d'addiction ( Michèle et Marie, je vous inscris d'office chez les Craft-Corner-addicted anonymes, vous m'inquiètez beaucoup et je ne peux pas laisser des amies dans cet état) de celles-ci mais ça fait peine à voir, les pauvres.Je ne vous parle que des créations, c'est simple, on s'est tâtée et la raison l'a emportée mais on a failli tenter une agression à main armée. Moi, je prenais les petits rouges et le lin, Marie les accessoires de brodeuses à se damner plus beau j'ai jamais vu, Michèle les sacs forcément et les fils. Et il y a Danielle et Marie. Une telle gentillesse et une telle disponibilité sur un stand assailli, encore une fois je ne vais pas me faire que des amies mais tant pis, je n'ai vu ça que rarement sur un salon où l'accueil sur certain stand est plutôt glacial (achats ou pas achats!) . N'ayant aucune volonté ni moralité, si on m'achète à coups de douceurs ou de fils à broder, je balance les noms. Une anecdote, j'ai oublié sur une chaise qu'elles m'avait gentiment proposée derrière leur stand le temps de souffler, une parte de mes achats ( c'est la faute de Danielle qui voulait voir mes achats bien évidemment, l'étourderie ça me ressemble pas, ben voyons), et Marie m'a coursée dans tout le salon  pour me retrouver.

Et puis il y a aussi Fati. Fati qui m'a alpaguée, parait que j'ai écrit des corneries dans mon article sur le salon MCI. Honte à moi, j'ai enduite d'erreur la blogosphère en écrivant  faussement que les ateliers du salon MCI se déroulaient derrière des vitres, ambiance aquarium. C'est un cas classique d'hystérie ( y a qu'à voir les brodeuses sur les salons, toutes des folles hystériques moi la première) et d'hallucination collective, puisque Michèle aussi avait vu des vitres. Donc, que le monde entier le sache, non, il n'y avait ni vitres, ni parois. Fati, à la lecture de mon article, a cru avoir une vision défaillante, et est allée vérifier, alors que son stand était juste en face. Erreur rectifiée, je maintiens tout de même, mauvaise foi oblige, que les participantes aux ateliers avaient pas l'air jouasse. Mention toute spéciale aussi à Fati, et à son accueil chaleureux sur son stand, si lors de son futur passage à Tours, elle ne me fait pas signe, je promets de redire des corneries même pas vraies. Fati je t'attends de pied ferme.

J'ai aussi rencontré Marie des Soies, qui est selon moi, la preuve vivante qu'un dialogue constructif et sincère peut s'établir entre une brodeuse blogueuse et une créatrice. Malheur à moi, j'ai appris qu'elle était presque ma voisine, je vais pouvoir trouver ses fils encore plus facilement.

Et puis, il y a le charmant monsieur du Lin d'ACB, trés patient à mon égard :le galon là j'en voudrai 2m non 3 non 0,90 et puis non finalement je veux celui-ci 2m non 3 non 0,9 etc.. et dont j'ai pu approcher le stand facilement, au salon MCI c'était impossible et bêtement j'avais laissé mon char Leclerc à la maison, ç'aurait été la seule solution pour pourvoir accéder aux toiles.

Une chose que j'ai trouvé étonnante, sur les stands proposants des kits de cartonnage ou autre c'est d'y voir des modèles bien souvent mis au point par une internaute ou une brodeuse créative, et dont on trouve les explications gratuites pour les réaliser un peu partout et que le stand revend à son compte: comme les pinkeep, les mètre-rubans, les poubelles à fils et autres accessoires etc...moyen comme procédé, je trouve.

Et puis il y avait les autres aussi, Brodinette trés sympa, le stand des Boutis de Lucie, magnifique, la broderie aux fils d'or, les miniatures sur gaze, les enveloppes,  et puis et puis et puis....

Je n'ai pas pu tout acheter, mais j'ai des idées pour des mois .....Evidemment je n'ai pas parlé de toutes les magnifiques choses vues il y en a trop. Beaucoup de monde donc pas toujours facile de circuler,mais en même temps c'est signe que le salon a du succés et qu'il va pouvoir perdurer, donc évitons de nous en plaindre, d'autant que je le répète, malgré la foule rien à voir avec les salons parisiens

Et sans oublier les bénévoles dont je ne reviens pas de voir le boulot qu'ils ont réalisé. Le parking, l'entrée, la circulation, la buvette, les endroits où se poser, rien à redire.

C'est à mon avis, un évènement incontournable à noter dans son agenda de brodeuse dorénavant.

 P.S: Alexa, tu ne pouvais pas être avec nous ce jour là, mais nous avons pensé à toi, et ce n'est que partie remise, j'en suis sûre :-)

 

Publié dans Pêle Mêle

Commenter cet article

Fati 14/11/2006 12:53

contente la Fati d'avoir vu en vrai Emma et Michèle...vivement encore une partie de rigolade ;-))))))

Emma 13/11/2006 16:41

Marie, désolée de t'avoir causé cette frayeur, j'enlève mon morceau de phrase !
Tu as raison pour le tutoiement, je n'avais pas fait attention :-)

marie foyer 13/11/2006 16:09

J'avais lu "une tête de pieuvre "...no  comment...c'est dur de revenir sur terre après un salon comme ça, mais ça fait du bien!
Moi aussi je suis bien contente d'avoir pu mettre des visages sur des pseudos, et M.A. je suis ravie de notre rencontre.
à bientôt sur "ton" blog (toujours pareil, sur le net on se tutoie et en vrai on se vouvoie...)
marie des soies

Emma 13/11/2006 14:42

Loli Lola, on m'a dit qu'aprés que quelqu'un voulait me voir, Laura m'a appelée effectivement mais je ne savais pas que c'était pour cela, je le regrette beaucoup, j'ai enguirlandé tout le monde ensuite :-) J'espère bien faire ta connaissance à une autre occasion

loli-lola 13/11/2006 13:52

Quand Laura a dit qu'il y avait quelqu'un qui voulait te voir... c'était moi ! La petite bonne femme aux cheveux court, brune, avec un grand type à côté...
Mais je suis trop timide, alors je n'ai pas insisté, et vous aviez l'air tellement dans votre truc, toutes ! On vous entendait de loin !
;-) Loli-lola