Une chanson douce

Publié le

Parce qu'il y a des chansons qui ont traversé le temps....Celle-ci  a aidé des générations d'enfants à s'endormir, j'entends encore la voix de ma mère me la chanter, puis des années plus tard, je chantais à mon tour pour endormir un bébé ou consoler un chagrin. Henri Salvador est parti bercer d'autres anges, mais ses chansons resteront dans nos mémoires.

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.

La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s'en fiche.
Contre lui, nous serons deux.
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
Une chanson douce
Pour tous les petits enfants.

O le joli conte que voilà,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
eh, eh, eh, eh

La jolie princesse
Avait tes jolis cheveux,
La même caresse
Se lit au fond de tes yeux.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à la fin de ma vie,
Jusqu'à la fin de ma vie.

{Variante pour les 2 derniers:}

O le joli conte que voilà,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
A tout jamais

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à la fin de ma vie,
Jusqu'à la fin de ma vie.




Commenter cet article

carole 16/02/2008 08:15

merci

Martine Rose 16/02/2008 01:31

je crois que c'est l'une des premières chansons que j'ai entendue, fredonnée par ma grand mere...

je te souhaite un tres bon week end.

Fillon beatrice 14/02/2008 18:59

oh bel hommage, c'était quelqu'un....

Felixia 14/02/2008 13:50

Ma mère me berçait avec, et à mon tour je berce mon fils avec. J'ai un peu remanié les paroles, parce que je n'ai pas une princesse mais un chevalier à la maison ...
Chanter me fait toujours monter les larmes aux yeux, mais ce matin elles n'étaient pas seulement émues par les grands yeux bleus émerveillés de mon fils. Elles étaient tristes de ce départ ...

mirabelle 13/02/2008 23:39

Je viens de l'apprendre, quelle tristesse
Son âme libre a pris son envol et s'est lancé en un joyeux essor
Les mots manquent pour dire toute ma peine
bonne soirée
biz