Dix-huit comme...

Publié le par M-A

D ...comme discret. Ta grande carcasse t'encombre, et souvent, tu aimes à te cacher derrière tes cheveux longs.

I... comme intelligent. Déjà tout petit, tu finissais toujours le premier les puzzles de la ludothèque, bon d'accord, pas trés objective, ta mère, mais un fan inconditionnelle. 

X... comme mes milliers de bisous donnés depuis ta naissance, et que maintenant tu joues à esquiver, l'air mi-dégoûté mi-content, quand même au fond.

-

H... comme humour. J'adore ton humour, même s'il s'exerce souvent à mes dépens. Parait que je me la joue trop Caroline Ingalls, et que je voudrais avoir une famille style Petite Maison dans la Prairie. Je suis ton meilleur public, même lorsque je suis en colère aprés toi, tu t'en sors bien souvent en parvenant à me faire perdre mon sérieux.

U... comme unique pour moi. Tu es le premier, tu as essuyé les plâtres de mon inexpérience en tant que maman, mais tu m'as pardonné bien des erreurs. U comme utile aussi, pour attraper les trucs sur la dernière étagère de la cuisine.

I... comme intuitif. C'est toi qui ressens le mieux mes émotions, qui sait quand je ne vais pas bien ou quand il convient de raser les murs. Toi aussi qui sait ce qu'il faut me dire pour me faire plaisir.

T...comme tiraillé entre l'adolescence et le monde des adultes, j'espère t'aider à prendre ton envol et te montrer qu'il y a aussi beaucoup de choses à découvrir lorsqu'on est adulte.

Des kilomètres à courir derrière un vélo sans petites roues, des dizaines de châteaux de sable l'été et de bonhommes de neige l'hiver, des heures passées à faire réciter les poésies de Maurice Carême, 18 gâteaux d'anniversaire en forme de château, de camp d'indiens, de bateau de pirates et plein d'autres, des dizaines de nuits sans sommeil, des dizaines de sparadrap et quelques point de suture, des dizaines d'heures à convaincre que si, ça sert dans la vie, d'apprendre les capitales de tous les pays européens et toujours des milliers de bisous. Et un jour, ça y est, il a 18 ans et on n'a rien vu venir.

Trés bon anniversaire à mon fils !

Commenter cet article

Sylvie de Toulouse 10/02/2008 15:56

Très belle déclaration d'une Maman à son fils !
Allez pour faire passer le moment d'émotion, j'ai aimé le U pour utile... pour juste être une Maman un peu plus grande :-)
Alors bon anniversaire à ton "grand", même avec quelques jours de retard...

M鬡nie 30/01/2008 10:32

En ballade de blog en blog, je tombe sur celui-ci, et je suis sous le charme.
Quelle jolie déclaration d'amour à ton fils!!! J'en ai les larmes aux yeux!
Voilà 10 ans que j'ai eu 18 ans... Le temps passe vite, les études, les rencontres, les difficultés nous ont façonné...
Mél

Martine 29/01/2008 14:29

Merveilleux texte pour résumé 18 ans d'un enfant.
Cela me fait penser à la chanson de MARIE LAFORET
"cadeaux" !!!! On sent une Maman Poule derrière tout
cela .... Les garçons ne disent jamais "je t'aime à leur maman" ça le fait pas !!! mais sans le dire ils nous le font comprendre jusqu'à nos derniers instants.....

Momole 29/01/2008 10:07

Oh ! j'arrive un peu en retard, mais faut me pardonner : les vieux ne se déplacent pas aussi vite !!!
Très très joyeux anniversaire Fils-Aimé !

cerise 28/01/2008 11:39

Embrasse la Idiot !
C'est vraiment beaucoup beaucoup mieux que des mots...