Réaction à chaud

Publié le par M-A

Dans ce domaine l'égalité homme-femme, je n'en veux pas.

Je sais que les femmes peuvent être aussi idiotes, viles, méchantes, de mauvaise foi, violentes, aussi promptes à laisser parler leurs plus bas instincts, cogneuses ou violeuses d'enfants que les hommes.

 Qu'elles mènent, tout autant qu'un homme leur combat pour une vie, un monde qui leur semble meilleur.

Mais je n'arrive pas à admettre qu'une femme puisse être kamikaze.

Je n'admets pas, alors qu'elle a été créee pour justement transmettre la vie, qu'elle puisse envisager, sans sourciller, de l'ôter à d'autres.

Il est des soi-disants progrés qui me donnent envie de vomir.

Envoyer se faire tuer au nom de Dieu des presque encore  enfants ne leur suffisait pas, on utilise aussi les femmes.

 Comment peut on fonder une société ou un pays sur les cadavres de personnes innocentes, kamikazes compris ?

Publié dans Pêle Mêle

Commenter cet article

Valérie de Paris 14/11/2005 12:08

Qui a parlé de sauvegarde de l'humanité ?

Je reviens de week-end. Je ne sais pas où s'est passé cet attentat suicide. En Palestine ou en Irak ? ... Ou ailleurs ?

De toutes les façons, je parle de manière plus générale.

Il est parfois facile de taxer de terroristes des populations qui luttent, à juste titre, pour leur libération.

Entre la force qui opprime et la force qui libère ... où sont les plus barbares ?

Il convient donc de choisir soigneusement son vocabulaire.

Et on peut reparler, si vous voulez, des exactions de certaines armées démocratiques ...

Momole 14/11/2005 11:20

Quand hommes et femmes tuent leurs enfants en les faisant exploser : ils agissent pour la sauvegarde de l'humanité ???? Momole qu'a pas tout bien comprendu, là ! :( :(

trinette 14/11/2005 09:46

moi c'est un truc que je n'arrive pas à comprendre que certaines personnes hommes ou femmes se fassent sauter pour le bien de ce monde mais ou je ne comprendrais jamais c'est comment des mères peuvent envoyer leurs enfants là cela me révolte à un plus haut point...........

Valérie de Paris 14/11/2005 09:37

Pour ce que tu écris plus haut, je ne suis pas choquée par la crudité des termes ;-)) , mais je suis désolée - pour toi - de la teneur du fond.

Je connais des hommes pour qui, heureusement, faire un enfant ne se résume pas à tirer un petit coup rapidement.

Valérie, moi aussi. J'en ai même un échantillon à la maison ;-). Mais j'ai aussi des amies, qui ont eu à se poser la question de garder ou pas ce bébé parce que le futur papa a pris ses jambes à son cou.
Du conflit irakien...à la responsabilité des futurs pères..ça dérape grave, ce blog..mais tant mieux :-)))

Valérie de Paris 14/11/2005 09:35

Et, ici, nous sommes en paix, dans un pays qui n'est pas occupés par une force étrangère et où nous n'avons pas à nous battre pour des libertés fondamentales.

Alors juger depuis ici ... pfffff !

Mon arrière grand-mère a fait de la résistance pendant la seconde guerre mondiale.

Devait-elle se taire et laisser faire parce qu'elle était faite pour transmettre la vie ? Il est, à mon sens, des actions qui justifient que l'on se mette en péril - homme ou femme - pour éviter aux autres un péril plus grand.
Va expliquer ça aux familles des 58 morts...ben quoi votre fils est mort, mais de quoi vous plaignez vous ? Il l'a été au nom d'une grand cause humanitaire. Femme de militaire, j'admets qu'un jour mon mari puisse perdre la vie ainsi, mais parce qu'il a choisi cette voie.
Que les irakiens se battent et résistent, je suis tout à fait prête à l'admettre et à le comprendre, mais pourquoi ne pas s'attaquer à la force occupante et aux soldats ? Pourquoi aux civils ?
Dans cette logique, on pourrait alors excuser tous les attentats terroristes.