Alors, les mamans, heureuses?!

Publié le

Hier, festival de sonneries de portable, celles-ci ont résonné au gré des affichages des résultats du Bac, selon les académies dont dépendent les copains-copines. Il a fallu consoler, se réjouir ou encourager selon les cas. Et à la maison, du coup, une certaine inquiétude à l'idée que dans deux ans, ce sera à notre tour, enfin au tour des ados :-) 
Il y a une vingtaine d'années, je cherchais fébrilement mon nom parmi la liste des admis, et j'ai encore en tête la sensation intense de liberté, plus que de la joie, lorsqu'enfin on le voit inscrit.
 Fin des années lycées, début des années fac, entrée dans la "vraie" vie et la sensation qu'enfin tout devient possible...

Et vous, vous vous en souvenez?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maud 20/05/2008 17:56

Je suis journaliste. Je prépare une émission sur la crise des ados et plus particulièrement, sur la gestion de cette crise sur les parents... Souhaiteriez-vous témoigner ? Ou d'autres parents ?
Merci de me contacter sur mon mail : mkloninger@reservoir-prod.fr ou par tel au 01 53 84 29 78...
Cordialement,
Maud

corine 04/12/2007 23:10

Bonjours,je viens de tomber par hasard su ton blog,et franchement,ça me rassure!!!Je ne suis pas la seule "m'man" a chercher le"mode d'emploi pour ados".
Mes deux filles ont 19 et 25 ans(ouf!là, la crise est passée) et mon fils 15 (on est dans le vif du sujet)!!Lui,sa crise d'ados,c'est du lourd!!!
Comme on a tous un blog,je ne peus pas tout exprimer sur le mien,vu qu'il vient régulièrement y jetter un oeil (très critique d'ailleur)!!
En tout cas j'adore tes articles,je suis solidaire(!!)

Emmanuelle de Nantes 06/07/2007 10:21

La ville de Nantes est divisée en 2 partie avec la Loire. A l'époque j'habitais au sud et j'avais passé le bac au nord. Pour passer du sud au nord, il y avait (il y a toujours d'ailleurs) un bateau appelé le bac! Et ce soir nous l'avons raté et j'ai dit : on a raté celui là, je vais bien rater l'autre!!! Ma mère a failli me gifler.... Finalement, je l'ai eu mais sans gloire avec juste le nombre de points qu'il faut...Le sentiment du poids qui se lève des épaules et de légereté, je l'ai eu bien des années plus tard quand j'ai eu le concours de prof des écoles. Mais réussir à 35 ans, ce n'est plus la même chose qu'à 18! C'est meilleur parce que "moins normal"!

Bill 04/07/2007 23:10

Moyen mon souvenir du bac ... De mon temsp il fallait avoir 12 au moins sinon c'était l'oral de rattrapage. Grâce à la bio et à l'histoire, j'ai eu finalement plus de 12 et une mention AB... Le meilleur souvenir, ce fut l'année suivante, quand après une année de prépa HEC lamentable,j'ai été admissible à l'ESSEC ... puis admise ...

clob 04/07/2007 14:18

oui c'etait le jour de mon anniversaire...le bac , la mention , le bonheur et la fête le soir avec les copains ... puis la migration vers la ville en chambre de bonne avec pigeons roucoulant sous les toits et sanitaires sur le palier .....mais que d'insouciance ........  j'ai encore un dizaine d'année encore avnt de me faire du mavais sang pour ma lolote ....... j'en profite