Chienne de sensiblerie...

Publié le par Emma

Je vous avais dit que le retour à la réalité aprés la vie de château était plutôt difficile...
D'autant qu'il nous a fallu prendre la décision d'emmener la bestiole de Fils Aimé, sa rate ( la femelle du rat pas son organe;-) ) chez le vétérinaire, celle-ci souffrant d'une tumeur depuis plusieurs jours.
Je suis complètement idiote et nouille, ne cherchez plus la seule foldingue au monde à s'être attachée à ce type de bestiole (aprés avoir juré mes grands dieux lors de son achat à mon fils chéri que, jamais mais vraiment jamais, je ne toucherais sa bestiole et que je ne voulais surtout pas la voir se promener sous mes yeux), vous êtes en train de lire ses élucubrations.
Le pire, c'est que je crois que je serai fichue de m'attacher à une limace ou à une blatte, pour peu que je l'ai eue tout bébé et élevée (bon, OK, peut-être pas la limace quand même).

Qui aurait un remède efficace contre cette sensiblerie nulle, je sens que chez le vétérinaire c'est moi qui vais pleurer sur l'épaule de Fils Aimé, alors, que c'est quand même moi, sa mèeèeèe, qui suis censée essuyer ses larmes et moucher son nez?! A partir de quel âge, bordel, la môme qui squatte toujours au fond de nous, malgré les années et les maternités, elle compte se faire la malle?

Edit: Rien ne se passe jamais comme on le pressent. Face à la détresse de mon fils, j'ai tenu le coup. Mais pour moi qui voudrais tant épargner à mes enfants la douleur (je sais, c'est illusoire et même néfaste, mais j'ai toujours dit que je n'étais pas une mère parfaite), c'est raté. Alors comment faire,  être confrontée à leur souffrance face à la disparition ne serait-ce que d'un animal de compagnie, ou ne pas les laisser en avoir afin de leur éviter d'avoir à affronter la réalité de la mort, et la douleur qu'elle engendre?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

okxiaonan 27/06/2007 03:07

ffxi gil wow gold Power Leveling Power Level gw gold wow gold

Felixia 24/05/2007 10:37

Ah l'émotion ... ah la representation sociale ...On est dans une société où exprimer ses émotions est mal vu. La sensibilité devient la sensiblerie, la vitalité et le tonus deviennent l'hyperactivité, etc etc ... Apres avoir caché mes larmes pendant des années, maintenant je les laisse couler, je pourrais rougir, me triturer les mains, lel obe de l'oreille, mais non moi mes yeux coulent, pour la colere, pour la joie, pour la tristesse, pour le bonheur. j'ai du perdre l'habitude de me mettre du fond de teint et du crayon sous les yeux, mais c'est la seule concession. Ca fait toujours droles aux interlocuteurs de se retrouver face à un monument de sensibilité, mais si c'est toi, autant l'assumer comme on peu assumer un handicap (pcq oui, ds notre société les larmes, ca fait handicapé (léger, mais handicapé émotionnel, limite depressif)), comme on peut assumer ses cheveux en petard quoiqu'on fasse ...Moi je pleure en lisant ta peine, et en imaginant celle de Fils Aimé, mais j'ai un clavier "waterplouf", alors c'est pas grave.

Vespertilion 22/05/2007 16:58

J'ai aussi eu des rats ... une à la fois ... à chaque fois , j'ai pleuré pendant des jours . A te lire me reviennent les larmes aux yeux. Comment ne peut- on pas être désarmé par la confiance de cette petite bête quand elle se laisse caresser. Comment ne pas fondre de tendresse alors qu'on est tout pour elle......Comment combler le vide de sa discrète présence endormie dans ma manche ?Amitiés Vespertilion

anjelica 21/05/2007 17:30

Pas de peines animales, ils sont proscrits pour cause d'allergie.Mais ce qui m'a fait le plus mal dans les chagrins de mes enfants, ce sont le 1er chagrin d'amour de mon fils et les larmes de ma fille quand elle a quitté sa cousine qui partait aux USA pour 3 ans ! Bon, moi j'ai pleuré à l'aéroport quand j'ai laissé ma soeur pour les mêmes raisons !  Je te rassure, malgré les années, cela m'arrive encore de pleurer devant un film, un reportage, en lisant un livre ...

angedutigre 21/05/2007 10:00

petit ajout, quand j'ai cherché sur internet des conseils pour parler aux enfants de la mort d'un animal, j'ai trouvé un site où il disait que ça serait  probablement leur premier grand chagrin , que cette expérience les familiariserait avec l'idée de la mort mais qu'ils pourraient en avoir une image paisible en voyant leur animal.....Personnellement je resigne de suite ( enfin quand j'aurai fini de pleurer ) pour un autre chien parce que c'est tellement d'amour pendant des années que ça vaut bien les mois où je fais monter les actions de Kleenex.....Pis j'aime toucher du poil ;-))l'attachement et la perte vont ensemble, vouloir se protéger de la seconde c'est renoncer à la première...