On en rêvait, on l'a fait :-)

Publié le

cafeb.jpg Ce que je préfère dans la broderie, ce sont les rencontres de brodeuses :-)

L'organisation de ce premier Café Broderie nous aura causé, à Michèle et moi, quelques inquiétudes...et tu crois que...et si....t'es sûre de...faudrait que...vaut mieux..., vite dissipées à l'arrivée de nos premières invitées. Tout le monde a joué le jeu. Tout d'abord Catherine, la propriétaire du salon de thé Le Temps Retrouvé. Je pense vraiment que cet endroit a  joué un rôle primordial dans le succés de cette rencontre, tant il correspond parfaitement à l'esprit que nous voulions donner à ce moment. Catherine a été une hôtesse épatante, à l'écoute et ouverte à toutes nos exigences: on veut s'installer dehors, non finalement à l'intérieur, oui mais dehors on serait bien il y a pile un rayon de soleil. Je pense que son gâteau rose-chocolat a fait quelques heureuses, et quand à moi, je garde un souvenir ému du cake violette-chocolat blanc. Chez elle, on se sent comme chez une copine, on entre, on sort dans le jardin, on farfouille dans la petite brocante, on regarde les décos, on fait le tour de l'expo photo ou des collections de vaisselle, on met notre nez de curieuse partout, enfin surtout moi d'ailleurs. D'ailleurs c'est simple, chez Catherine, on s'extasie même devant les wawas, à visiter absolument :-)

Ensuite, les brodeuses. Mesquine et envieuse comme je suis, oui j'ai tous les défauts et même des pas avouables du tout, il y en a quelques unes que j'aurais bien aimé haïr, tellement elles sont talentueuses et inventives ;-), mais je ne peux même pas, en plus d'être douée elles sont sympas et adorables, rien à leur reprocher. Merci à toutes celles qui sont venues de loin, il y en avait plusieurs et j'avais terriblement peur qu'elle soit déçues et regrettent la distance parcourue. J'espère sincèrement qu'il n'en aura rien été. Merci particulièrement à vous, lectrices de mon blog. Chaque fois que je rencontre l'une d'entre vous, je suis à la fois émue et ravie (ouahhh trop la classe, MA, il y a quelqu'un qui prend 2 mn de son temps pour lire tes trucs, et quelqu'un qui est même pas de ta famille sinon ça compte pas) et presque gênée aussi.

Et les ouvrages. Ah, les ouvrages, à en pleurer de rage en se disant qu'on n'arrivera jamais à faire aussi bien. Mais on range vite les Kleenex, il y a toujours l'une des brodeuses, qui te dit, mais si MA écoute-moi, je vais t'expliquer, tu peux y arriver (ben voyons), si, si, même toi. Et des fois, on se laisse aller à les croire. Enfin à espérer qu'un jour, quand on sera grande et douée :-) Mais surtout et je n'en attendais pas moins de vous, je vous connais :-), ce que j'apprécie c'est qu'il n'y a pas eu la moindre once de condescendance des plus inventives à l'égard de la majorité d'entre nous, aux ouvrages plus simples mais tout autant empli du temps passé et du soin apporté par la brodeuse. On brode pour se faire plaisir, pour ce moment hors du temps, et surtout pas  pour en mettre plein la vue aux copines, et notre Café Broderie nous l'avons voulu dans cet esprit là. Aux participantes de dire si c'est réussi ou pas.

Je vous remercie toutes, je ne citerai aucun nom, pas parce que je ne les ai pas retenu mais parce que j'aurais trop peur d'en oublier une, et que je sais, que pour la personne, cela peut être ressenti comme blessant alors que c'est juste que je suis trop nulle pour me souvenir de tout :-) Je voudrais dire à chacune d'entre vous que j'ai vraiment été plus que ravie de la rencontrer, principalement une à qui ça a demandé un réel effort pour vaincre sa timidité, je le sais, et que j'aurais aimé être un tout petit peu plus disponibles pour échanger quelques mots de plus avec chacune d'entre vous.

Et évidemment, je l'annonce ici, on remettra ça trés bientôt, et il y aura d'autre Café Broderie.

L'album photo

Nota: pour certaines mesquines qui m'ont narguées vilement hier , je tiens à signaler que vérifications faites ce matin auprés de ma balance, ni la quiche confit de canard/épinard, ni la tatin/chantilly, ni le cake violette/chocolat blanc n'ont eu d'incidence directe sur mon poids (à l'heure où j'écris)....je sais, il n'y a aucune justice en ce bas monde. Mais je n'ai pas osé calculer le nombre de points Wéwé, je me doutais du résultat. Cela va me coûter quelques deux heures de marche, et des litres de potage Wéwé 0 point :-)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou78 14/05/2007 10:29

je n'ai pas osé me joindre à vous car je suis du genre "à me trouver tjs nulle" .Je le regrette car à la lecture de vos posts  l'ambiance y était chaleureuse et généreuse.je franchirais le pas lors du prochain café broderie.

christine michel 14/05/2007 09:55

c'était.........vraiment aussi parfaitement campagnard et agréable que MA le dit...mais zut j'ai râté les wawas. Et tu as un talent certain pour décrire le plaisir que nous avons toutes éprouvées à cette rencontre, il ne manque que le petit bruit du papotage, mais ça, vous avez tous et toutes assez d'imagination pour l'entendre, j'en suis sûre....Vivement la prochaine rencontre!à bientôt christine

sandra du mans 14/05/2007 08:51

coucou belle tourangelle, à la lecture de ton arcticle, je regrette de n'avoir pu venir, mais j'espère que la prochaine fois je pourrai etre des votres................; en tout cas merci d'organiser de genre de rencontres/dégustation !!!bises rillettes riantes du Mans (je vais peut etre changer cette phrase lorsque je viens sur ton blog pour ne pas de tenter et que tu ingurgites 100 pts à chaque fois que tu le lis !!! LOL en tout cas bon courage pour le Wéwé)

cedibo 13/05/2007 20:24

En dehors du fait que ce samedi je n'étais pas disponible, j'espère qu'une prochaine fois j'oserai venir vous voir, sachant que je suis à une cinquante de kilompètres de St AvertinLe programme me semble bien sympathique...... Céline

souricette 13/05/2007 17:11

Ohhh làlààààà je serais bien venue moi !!!!