Le régime WW

Publié le

Lectrice chérie, je teste pour toi, et surtout pour moi, le régime Weight Watchers.

Jusqu'à présent, j'assumais mes courbes opulentes, mais faut l'avouer, il y a un moment où le terme opulent s'applique surtout à des kilos en trop, qu'on refuse de voir. En règle générale, les régimes divers et variés que nous concoctent les magazines ne me conviennent pas. J'ai donc décidé d'essayer le régime Wéwé. Tu me diras, je ne sais pas si c'est une bonne chose que de faire confiance aux américains pour cela. Ou alors, si, justement. Bref, c'est l'histoire de la bouteille (d'eau minérale, hein, adieu le coca) à moitié vide ou à moitié pleine. En plus, un régime qui te permet de manger du gratin dauphinois, moi je dis banco.

En ce samedi matin, armée de mon coupon m'offrant la gratuité de l'inscription, je suis allée à la première réunion, qui se déroule dans un hôtel situé dans mon avenue. Cette proximité a aussi été un argument en faveur du Wéwé, je l'avoue. Se rendre dans un hôtel à 10 h du mat', ça a un petit côté rendez vous clandestin pas désagréable. Pour accéder à la salle de réunion, on traverse celle réservée au petit-déjeuner des clients de l'hôtel. Je ne jurerais pas que d'ici quelques semaines, affamée et la bave aux lèvres, je ne piquerais pas en passant un croissant ou deux dans les corbeilles de viennoiserie, pour aller me les enfiler en loucedé dans les wawas, façon Kate Moss et sa ligne de coke.

Pas de risque d'oublier le marketing chez WW, dés notre arrivée, on est gentiment priée d'aller s'acquitter du prix de la réunion,ainsi que du montant de l'inscription. Pas moyen d'obtenir la moindre doc sur leur méthode sans cela. Je remplis un formulaire, on me demande le poids que je désire atteindre. Histoire de tester le sérieux de la méthode, je note 10 kgs, qui appliqué à ma taille et mon IMC correspond à la limite inférieure du poids idéal, m'attendant à ce qu'on me le fasse remarquer, voire qu'on me mette en garde contre une trop grande perte de poids. En réalité, je voudrais perdre 5ou 6 kilos. Je suis ensuite dirigée vers l'animatrice de la séance, et j'ai droit à la fameuse pesée, tout habillée et avec mes chaussures. J'ai la présence d'esprit de me débarrasser tout de même de mon sac à main, sinon c'était 3 kgs de plus illico. Là non plus, l'animatrice ne me fait aucune remarque sur le poids que je déclare vouloir perdre. Je suis un peu étonnée, je m'attendais à ce qu'on en discute, qu'elle me demande des infos sur mes habitudes de vie, voire même qu'elle me dise que ça paraissait beaucoup. J'ai payé, je suis pesée, j'ai enfin droit à avoir en main les fameux documents décryptant la méthode Wéwé, et je peux entrer dans la salle de réunion.

On ne peut pas oublier où l'on se trouve, pour aller s'asseoir, on passe devant des tables couvertes de produits Wéwé: livres de recettes, balance, calculette de points, barres de céréales, edulcorants, feuilles de cuisson etc...Thème de la réunion, les laitages et les fromages. Bon, j'avoue, si la méthode me convient, me parait réaliste et correspondre à mon style de vie, les réunions vont m'ennuyer assez vite, je le sens. Cela commence un peu comme un cours de SVT quand on avait 12 ans: et dans les laitages, qu'est ce qu'on trouve? du calcium mais quoi encore? Et pourquoi faut-il consommer du calcium etc...Je pense que lorsqu'on a un minimun de connaissance sur la nutrition, on est déjà un peu au courant de tout cela. Je décroche un peu de la réunion, et je me plonge dans la lecture des fiches, obtenues à l'entrée. Evidemment, on a droit aux questions un peu niaiseuses mais aussi aux astuces refilées par les participantes, par exemple confectionner des croque-monsieurs peu caloriques avec des portions de Vache qui rit allégée. L'animatrice demande à une habituée comment s'est déroulée sa semaine, elle n'a pas perdu de poids, celle-ci avoue, les larmes aux yeux, avoir eu une semaine merdique. Je me sens un peu gênée d'être là, à écouter, limite voyeuse. In petto, je note que pas question pour moi de répondre à ce genre de question et d'étaler ma life, je le fais assez ici.

Comme dans toutes les réunions, il y a la fille qui sait tout mieux que l'animatrice, celle qui râle tout le temps parce que c'est dur de perdre du poids (ben oui, cocotte, sinon on serait pas là à s'enquiquiner si c'était simple) et que c'est pas normal que pour les hommes ce soit plus facile et qu'en plus merde alors, nous on accouche, et pas eux. Celle qui connait le contenu nutritionnel de tous les produits, et le nombre de points de tous les aliments, je trouve ça un peu obsessionnel, Sainte Wéwé, préservez moi de virer ainsi. Celle qui comprend pas pourquoi le Gervita ça compte pas comme le fromage blanc à 0% pourtant c'est du fromage blanc? J'ai envie d'ajouter: et les rillettes, hein, pourquoi ça compte pas comme le jambon blanc, aprés tout c'est du porc et en plus c'est quand même meilleur, mais je me mords la langue, je viens d'arriver, pas sûre que les autres soient sensibles à mon humour merdique, pas question de me faire remarquer (tout de suite).

A propos des participantes, je suis étonnée de voir le profil des personnes. Sur une trentaine de personnes, aucune personne avec un surpoids important, mais plutôt des femmes, d'une vingtaine d'années à environ 65 ans, qui me paraissent avoir au maximun 15 kilos à perdre. Ont-elle déjà perdu du poids? Peut-être, l'animatrice interroge une jeune femme qui déclare avoir perdu 17 kgs.

La réunion traîne un peu en longueur, elle a duré environ 1h15, je décroche un peu, j'envoie un SMS avec mon téléphone. A la fin, l'animatrice me garde, avec deux autres nouvelles, pour expliquer la méthode en profondeur. C'est plus intéressant, c'est vrai, on peut aborder d'autres détails et approfondir le contenu des livrets d'accompagnement. J'ai un petit carnet à faire remplir à chaque réunion aprés la pesée, un autre pour la semaine où noter tout ce que je mange. Elle ne nous lâche pas avant de nous avoir fait faire le tour des différents produits Wéwés disponibles à l'achat, marketing, marketing.

En conclusion, je pense que les réunions sont un réel avantage de cette méthode, et permettent à certaines personnes de se sentir épaulées efficacement. Je l'avoue, ce doit être gratifiant de pouvoir anoncer sa perte de poids, quand on connait les difficultés et les efforts que ça demande. Je vais aller aux suivantes, histoire de me faire une idée.

La suite, la semaine prochaine, sur ce blog, j'ose tout et je révèlerai à mes millions de lectrices ébahies et admiratives, les quelques dizaines de grammes perdus, façon Bridget Jones.

Pour résumer vite fait la méthode, à chaque personne correspond un nombre de points, calculé à partir du sexe, du poids, de la taille, de l'activité physique. Ce nombre là correspond à tout ce que l'on va manger dans la journée, grignotage y compris. Dans les documents remis lors de la réunion, on a la liste des aliments avec leur correspondance en points, par exemple et au hasard ;-) 1 carré de chocolat compte pour 1 point. Libre ensuite à nous de répartir notre total de points dans la journée comme on l'entend, en faisant attention à respecter le nombre de laitages recommandés,et la quantité de fruits/légumes conseillés, et trés important apparemment, il faut veiller à consommer effectivement le nombre de points, même si cela nous oblige à manger davantage qu'à l'habitude. Un peu casse-tête au début, c'est vrai, mais adapté par exemple au rythme de vie d'une famille, on peut faire les même repas, en diminuant pour nous les portions. En même temps, faut pas rêver, si on maigrissait en mangeant à volonté de la charcuterie et du fromage, ça se saurait. Mais le fait d'avoir mangé à satiété lors des repas évite les grignotages, ça fonctionne effectivement, j'ai testé.

Pour les détails pratiques, c'est assez simple. J'ai appelé la ligne d'info Wéwé, la personne au bout du fil m'a proposé de m'envoyer une documentation, comportant un coupon pour une séance d'observation (on écoute juste, on ne nous remet aucun document, sont pas fous chez WéWé) et un coupon pour une inscription gratuite (17€ sans) On repère sur le site la réunion la plus proche, et on s'y rend un peu  à l'avance, pas besoin de s'inscrire. La séance coûte de 10€ (si on choisit d'y aller chaque semaine) ou 14 € ( on y va quand on veut), et on paie avant la séance.

 

 

Commenter cet article

co de contes 15/05/2007 09:43

courage..moi j'ai abandonné WW car trop cool.;et trop de cuisine.;et oui pourtant j'aime cuisiner..mais là j'avais l'impression d'avoir droit à tout...alors j'ai décroché.car je mangeais de tout...lol!.je repars sur une autre méthode..on verra.;comme toi j'ai à peu près le même nombre de kilos à faire s'envoler..

chiffonnette 13/05/2007 23:58

bonsoir!Moi aussi je vais depuis 1 an chez wetwet ! c'est très efficace , ce n'est pas un régime mais une rééducation alimentaire . je suis à 1 kg de la fourchette que je voudrais atteindre avant de faire la stabilisation  mais ça rame un peu ! les réunion gavent un peu au bout d'un moment mais je dois avouer tout de même que ça rebooste et empêche de retomber dans les mauvaises habitudes . je veux arriver à la fourchette pour pouvoir continuer à y aller de tempd en temps ... gratos !!! Bon courage à toi !

Martine Rose 13/05/2007 19:53

j'aime bien la façon dont tu racontes la réunion, d'autant plus que je connais bien étant une multi récidiviste des WW, qui a toujours abandonné en cours de route. je reconnais tout dans ta description (sauf la durée de la réunion : en général c 'est 45 minutes lol). c'est vrai que les réunions à la longue ca me gavait, meme si je peche des petits trucs de temps à autre mais je pense que c'est un incontournable si l'on veut reussir avec cette methode (heu.. je dois dire qu assez souvent je filais apres la pesee et faisait l impasse sur la reunion mais le fait de devoir s y rendre chaque semaine me boostait à continuer et à limiter les écarts...)bonne réussite, je te souhaite d atteindre ton objectif :))

minimoi 13/05/2007 14:33

hihihii j'ai fait comme toi cette semaine. Première réunion ausi pour moi et relativement le même ressenti.0 suivre ici aussi donc.

cecile 13/05/2007 14:08

depuis le temps que mes 5 kilos de trop m'empoisonnent, je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir !Malheureusement je suis une grignoteuse compulsive, sans aucune volonté et résultat, j'ai le derrière d'un camionMais un jour j'y arriverais .....